Lancement de l’année culturelle France-Qatar 2020 avec le Concert inaugural à l’Opera House au village culturel de Katara

La France et le Qatar ouvrent, le 10 janvier à l’Opera House du village culturel de Katara, l’année culturelle France-Qatar 2020, par un concert exceptionnel associant le chef d’orchestre français Marc Piollet, la jeune pianiste Lise de la Salle et le Qatar Philarmonic Orchestra.

Les musiques classiques françaises et qatariennes sont à l’honneur pour l’ouverture de l’année culturelle France-Qatar 2020 le 10 janvier à l’Opera House du village culturel de Katara avec un concert exceptionnel qui associe le chef d’orchestre français Marc Piollet, la jeune pianiste Lise de la Salle et le Qatar Philarmonic Orchestra.

Marc Piollet, Chef d’orchestre invité

Né à Paris, Marc Piollet a suivi des études de direction d’orchestre et de direction de chorale à l’Ecole supérieure des arts de Berlin. Après un passage à l’Orchestre philharmonique d’Etat de Halle et au Volksoper de Vienne, il est devenu directeur musical du théâtre de Hesse à Wiesbaden en Allemagne entre 2004 et 2012. Cette première expérience de direction d’un grand théâtre lui a permis de conquérir ses lettres de noblesse auprès du public et de la presse. Il a rencontré le succès en dirigeant le Ring de Wagner et des mises en scène inédites, entre autres, de Don Carlos, Elektra, Falstaff, Faust, Freischütz, Idomeneo, La Bohème, Lulu, Rigoletto, Rosenkavalier, Salome, Tristan et Isolde et Tosca.

Il a été chef invité de divers opéras d’Europe dont ceux d’Hambourg, d’Anvers, de Cologne, de Berlin, de Paris, de Vienne, de Bavière, et de celui de Munich. A l’Opéra National de Paris, il a dirigé Les Contes d’Hoffmann (avec Rolando Villazon dans le rôle-titre) et Le Barbier de Séville. Il a également collaboré pendant plusieurs années avec le Teatro Real de Madrid.

Après ses expériences riches sur le continent européen, Marc Piollet s’est tourné vers l’Amérique du Nord, où il a dirigé l’Orchestre symphonique de Montréal puis celui d’Atlanta avant de s’ouvrir à l’Asie avec la direction, successivement, de l’Orchestre philharmonique de Chine, de l’Orchestre symphonique de Guangzhou ou encore de l’Orchestre symphonique de Tokyo.

Depuis plusieurs années, Marc Piollet s’investit également dans la formation des jeunes chefs d’orchestre. Il a contribué à la fondation du Jeune orchestre symphonique berlinois.

Programme

Marc Piollet, chef d’orchesre
Lise De La Salle, piano
Hamad Naama : Doha Secrets Symphony
Camille Saint Saens : Concerto No. 2 en G Minor pour piano et orchestre
Hector Berlioz : La symphonie fantastique, OP. 14

Dernière modification : 10/02/2020

Haut de page