Coronavirus : obligation de port du masque au Qatar à compter du 17 mai sous peine de sanctions

Chers compatriotes,

Les autorités de l’Etat du Qatar viennent d’annoncer l’obligation de porter un masque dans l’ensemble de l’espace public à compter du dimanche 17 mai 2020.

Cette obligation ne concernera pas les automobilistes se trouvant seuls dans leur véhicule.

Le non-respect de cette mesure, qui a pour objectif de limiter la diffusion de la pandémie Covid-19, entraînera les sanctions prévues par la loi No. (17) de 1990 sur la prévention des maladies infectieuses : peine de prison de 3 ans maximum et amende pouvant aller jusqu’à 200.000 QAR.

Je vous invite donc à vous conformer strictement à cette nouvelle mesure et à l’ensemble des consignes données par les autorités locales pour le bien et la santé de tous.

Je profite enfin de ce message pour vous rappeler les précautions à prendre, au-delà, désormais, du port du masque : gestes barrières (se laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir unique et le jeter, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades), limitation au strict minimum indispensable des sorties et des contacts directs avec autrui.

Grâce à l’effort de chacun, notre communauté a été très peu affectée et c’est une excellente nouvelle. Continuez à prendre un grand soin de vous et de vos proches.

Franck Gellet
Ambassadeur de France au Qatar

Dernière modification : 17/05/2020

Haut de page