Message aux Français du Qatar - Précisions sur les conditions de ré-admission au Qatar à compter du 8 septembre 2020

Chers compatriotes,

En considération de la constante évolution de la situation sanitaire, les autorités qatariennes viennent de préciser les modalités de ré-admission, à compter de ce jour, 8 septembre, sur le territoire des expatriés résidents qui se trouvent actuellement à l’étranger.

Ces modalités sont les suivantes :

1- pour les résidents employés au Qatar : la demande d’autorisation de ré-admission incombe à leur employeur, par le truchement du site Qatar Portal ;

2- pour les membres de leurs familles :

-  dans l’hypothèse où le salarié se trouve déjà sur le territoire qatarien, c’est à lui qu’il appartient de soumettre directement la demande d’autorisation de ré-admission pour les membres de sa famille (dont il est lui-même le sponsor), également par le truchement du site Qatar Portal ;

-  dans l’hypothèse où le salarié se trouve à l’étranger, il lui appartient, préalablement à toute autre démarche, d’obtenir pour soi-même une autorisation de retour au Qatar ; ce n’est qu’une fois cette dernière obtenue que l’intéressé peut solliciter pour les membres de sa famille, toujours par le truchement de Qatar Portal, une demande d’autorisation de retour pour les membres de sa famille.

3- pour les enfants :

-  les nouveau-nés n’ont pas besoin d’autorisation d’entrée : ils se voient accorder un visa d’entrée à l’arrivée sur le territoire ;

-  les autres enfants, résidents, doivent disposer d’une autorisation d’entrée selon les modalités de droit commun décrites ci-dessus.
Dans tous les cas, les résidents autorisés à entrer sur le territoire, quelle que soit leur nationalité, sont soumis à l’obligation de quarantaine suivant leur arrivée qui est, pour mémoire, de sept jours pleins.

Le ministère qatarien des Affaires étrangères a par ailleurs informé l’ambassade qu’il autoriserait, à titre exceptionnel en raison des répercutions de la crise COVID-19, le renouvellement des titres de séjour des expatriés pour une période d’un an et la prorogation de la validité des visas quelle que soit la date d’expiration du passeport du détenteur, à condition pour autant que la période d’expiration du passeport n’ait pas dépassé un an.

J’ai conscience des difficultés que les dispositions successives entraînent pour les membres de la communauté française résidents au Qatar. Ces dispositions relèvent de la décision des autorités qatariennes, en pleine souveraineté, et l’ambassade n’est à ce titre pas fondée à demander à les réorienter, sans qu’elle s’interdise pour autant de soulever des questions générales de principe qui apparaissent à la faveur des échanges que vous pouvez continuer d’avoir avec elle, sur ces sujets, comme sur tout autre sujet relatif à votre situation d’expatrié, à travers son adresse générique : contact@ambafrance-qa.org. Elle continuera de s’efforcer de vous répondre dans les meilleurs délais et le plus précisément possible.

Au-delà, et plus encore au moment de la rentrée scolaire, que je souhaite la meilleure à nos professeurs et à nos élèves, je ne saurais trop vous recommander de continuer de suivre avec le même sérieux les recommandations de prévention sanitaire que vous connaissez déjà tous et qui, avec le concours attentionné de chacun, ont permis jusqu’à présent d’épargner significativement notre communauté française. Continuons de la sorte avec le même sens des responsabilités, dans l’intérêt de tous.


Franck Gellet
Ambassadeur de France au Qatar

Dernière modification : 10/09/2020

Haut de page